Dans le cadre de IDEFI – CréaTIC
Atelier-Laboratoire : Créativité, Reconstruction, Proverbes (CreP)
Port-au-Prince, Haïti, le Centre d’art, janvier 2017
Enseignants : Stéphane Safin, Samuel Szoniecky et Claude Yacoub
Étudiants : Claire Bertinchamp, Julia Brugidou, Élodie Castro, Ariane Curmi, Sylvain Diamant, Barbara Gineau et Marion Gras Gentiletti

 


“Prend ma force“ Site Web CReP

 


 

Travaux préparatoires à l’université Paris 8

Objectifs
Réaliser une action de recherche et formation sur la créativité dans les territoires désorganisés suite à l’effondrement des institutions après des catastrophes naturelles et/ou politiques.

Contexte
Le terrain sur lequel portera l’atelier est Haïti. Cette recherche­action consiste à :
- développer et expérimenter de nouveaux outils de créativité spécifiquement conçus pour impliquer des populations en situation de reconstruction dans l’expression de leurs besoins matériels et immatériels,
- expérimenter l’usage de la sagesse populaire, par l’intermédiaire de ses formes courtes que sont les proverbes, comme source d’inspiration pour la créativité et, troisièmement,
- analyser, comprendre et documenter les activités créatives mises en œuvre dans le cadre des ateliers qui seront mis en place dans les contextes de reconstruction.

Présentation
L’atelier repose sur trois mots­-clés, qui renvoient chacun à des travaux de recherche et d’enseignement menés préalablement et parallèlement à cet atelier.
Créativités : Le laboratoire Paragraphe mène depuis plusieurs années des recherches autour de la créativité, de la conception et de l’édition numériques. L’atelier s’inscrit dans la continuité de ces recherches et propose de mobiliser et étendre ces connaissances en vue de soutenir le développement des personnes et des collectivités et d’expérimenter des approches comme outil de résilience et de construction de ressources pour des personnes mises en difficulté.
Reconstructions : Les chercheurs coordonnant cet atelier sont déjà largement impliqués dans des problématiques de reconstruction, notamment via l’association Ila Souria, actuellement engagée dans la fondation d’une Université Populaire Syrienne (UPS).
Proverbes : Le proverbe apparaît un point d’entrée pertinent pour les questions de créativité et de reconstruction, pour deux raisons. D’une part, il est l’expression d’une sagesse populaire séculaire, parfois en perdition, et constitue en ce sens une partie notre patrimoine culturel. D’autre part, la forme qu’il prend en fait un outil propice à la créativité : le proverbe est par essence ambigu, ancré culturellement, attaché au terroir et nécessite toujours une part d’interprétation de la part de celui qui le reçoit. Il est un outil de réflexivité.

 

Télécharger les documents suivants

Présentations de Claude Yacoub du contexte haïtien (PDF – 1 Mo)
et de Projet ? / Visuels ? (PDF – 5 Mo)
Notes d’intention des étudiants retenus pour ce workshop à Port-au-Prince (PDF – 1 Mo)
Visuels des étudiants sur le projet CReP (PDF – 10 Mo)
Projets des étudiants, synopsis et références (PDF – 10 Mo)

 


 

Intervention à Port-au-Prince, Haïti, du 17 au 20 janvier 2017 – Le Centre d’Art d’Haïti

 

Temps 1 – Éco-conception & de co-conception
Reconstruction du Centre d’art Port-au-Prince

Cet atelier d’éco-conception et de co-conception se veut être un préambule aux ateliers de construction de ressources pédagogiques et d’écriture et de théâtre. Une introduction pour placer les encadrants et les participants de ces deux ateliers dans des conditions optimums, répondant à ces deux notions relatives à la conception.

La première, l’éco-conception, est une approche qui prend en compte en amont d’un dessein tous les aspects environnementaux d’un “produit” à créer (de sa réalisation première à sa fin de vie). Avec une volonté de concevoir des produits respectant les principes du développement durable et de l’environnement, en privilégiant les ressources renouvelables.

La seconde, la co-conception, se veut être une “découverte récente” alors que cette façon de gérer un projet a toujours existé ou du moins aurait dû toujours être prise en compte ! Celle de faire entrer en jeu le maître d’usage en phase avec les maîtres d’œuvre et d’ouvrage.

Télécharger les documents suivants

La brochure complète de cet atelier (PDF – 3 Mo)
Le diaporama de présentation de cet atelier (PDF – 8 Mo)
La synthèses des tours de tables – Session 1 : Éco-conception versus « Design humanitaire » & Session 2 : Reconstruction du Centre d’art (PDF – Ko)

 

Temps 2 – Co-construction de ressources pédagogiques

L’objet de cet atelier est de développer des techniques de création de supports pédagogiques innovants, en s’inscrivant dans la thématique centrale : la reconstruction.
L’échange entre participants intéressés par l’innovation pédagogique (enseignants et futurs enseignants, animateurs socio-culturels, pédagogues, assistants de vie scolaire …) permettra de concevoir des ressources matérielles et immatérielles ludiques.
Il s’agira de créer des supports d’apprentissages originaux autour des objectifs pédagogiques de chacun. À partir de techniques de créativité, inspirées de disciplines aussi variées que l’ergonomie ou la médiation culturelle, l’ensemble des participants développera des outils d’apprentissage adaptés à tous les apprenants, autour d’un objet : le proverbe haïtien.

 

Temps 3 – Écriture & Théâtre

Pendant trois jours nous proposons des ateliers d’écriture et de théâtre sur le thème des proverbes et de la reconstruction du Centre d’Art. Le mercredi sera axé sur l’écriture, le jeudi sur le théâtre et le vendredi seront proposés des exercices mixtes. Il n’est pas obligatoire d’assister à tous les ateliers. On tiendra compte toutefois des productions des ateliers précédents. Ils sont organisés en deux parties : échauffement puis exercices. Au terme de l’atelier nous nous retrouvons autour d’un déjeuner. Il s’agira d’abord de se rencontrer, puis d’imaginer, créer, inventer, afin de mettre en lien la sagesse du proverbe avec ce qui serait un Centre d’Art idéal. A l’issue de ces trois jours un café citoyen sera organisé. Ce sera l’occasion de présenter les productions (textes, dessins, plans…) ainsi qu’une éventuelle petite forme théâtrale qui auront été élaborés lors des ateliers.

 

Temps 4 – Café citoyen, bistrot créole : Reconstruction du Centre d’Art

Dans le cadre convivial d’un bistrot créole (avec boissons et buffet), l’association Ila Souria partenaire du projet “Créativité, Reconstruction et Proverbes” (CReP), propose “sa” formule de Café citoyen pour conclure cette semaine d’ateliers au Centre d’art avec comme thème précis la reconstruction de ce lieu emblématique de “la diffusion de l’art haïtien”.

En introduction, nous présenterons le projet CReP du programme d’excellence IDEFI-CréaTIC de l’Université Paris 8, l’association Ila Souria et “l’état des lieux” du Centre d’art et ses projections futures.

Ensuite, deux sessions – consacrées aux résultats des ateliers que nous avons animés durant cette semaine au Centre d’art – viendront alimenter le cœur même de que nous appelons “café citoyen”. Soit un processus participatif afin de faciliter un dialogue constructif et le partage de connaissances et d’idées, en vue de créer un réseau d’échanges et d’actions.

Une première session sera consacrée à l’atelier “construction de ressources pédagogiques” et une seconde à l’atelier “écriture et théâtre”. Chaque atelier ayant travaillé indirectement et directement sur la question de la reconstruction du Centre d’art.
À chaque début de session, les étudiants et enseignants de Paris 8 présenteront, en compagnie des participants, le résultat de ces ateliers avant de laisser la place à des tours de tables destinées à engendrer des échanges productifs et ainsi dresser des cartes créatives et prospectives. Et à chaque tour de table une synthèse sera présentée par l’hôte de table (cette soirée étant ouverte à une cinquantaine de personnes, nous pensons constituer une dizaine de tables ; les participants changeant de table à chaque “tour” ou ronde de table).

Nous finirons la soirée par une conclusion générale, synthèses courtes de ces tours de table et surtout suites possibles à ces ateliers et à ce que nous pourrions apporter dans les temps à venir au Centre d’art et peut-être à d’autres interlocuteurs locaux.

 


 

Galerie de 30 photographies de cette semaine au Centre d’Art à Port-au-Prince, Haïti

 


 

Vidéo des 5 jours d’ateliers à Port-au-Prince (16’17”)

Université Paris 8
Tagged on: