22/10/2010
Je me souviens de la Révolution iranienne. Tout cela paraissait bien “passionnant“ ! Et puis j’étais triste pour le Shah d’Iran et sa famille en exil. Il faut dire que j’étais jeune à l’époque et que mes infos venaient des Paris Match dévorés dans la salle d’attente de mon dentiste.
Docteur Alexandre Suffrin, je vous salue. Quelle classe cet homme !

Il était une fois la révolution
Tagged on: