06/08/2010
Postale 5
J’imagine bien ces deux amoureux qui étaient assis sur ces chaises, nez contre nez, effleurés à peine, joues rougies. Ils ne se sont pas attardés trop longtemps, l’automne (saisi sur Le Champ-de-Mars à Paris par le photographe Jean Mounicq, 1957) les a invité à froisser des draps bien chauds.

 

L’amour en silence
Tagged on: