#2  Journée d’initiation au métier d’éducateur populaire
Maison des associations de solidarité, Paris, 13 juin 2015

 

Partenaire : Crefad Lyon

Animateurs
Laurence Cernon, animatrice permanente du Crefad-Lyon
Christophe Chigot, animateur permanent du Crefad-Lyon
Pierre Dévrieux, animateur territorial pour la Fédération des MJC en Rhône-Alpes

 

Dans l’optique de l’ouverture prochaine des premières sessions de l‘Université Populaire Syrienne, l’association Ila Souria souhaite former les futurs intervenants aux principes de base du métier d’animateur de l’éducation populaire. Après des échanges entre Claude Yacoub, président de l’association Ila Souria, et Pierre Dévrieux, éducateur populaire, il a été convenu d’organiser une journée d’initiation à destination des signataires de l’UPS. Cette entrée en matière serait donc la première étape, prospective, d’un parcours de formation plus ambitieux qui pourrait à terme comprendre des séances de découverte à destination du grand public (Cafés citoyens UPS), des sessions courtes de sensibilisation (7 à 14h), et des formations longues de professionnalisation (21 à 32h).

L’organisme proposé pour cette première intervention est le Crefad Lyon. Cette association d’Éducation populaire et de transformation sociale qui travaille notamment dans le champ de la formation professionnelle et à même de porter ce processus : de la conception pédagogique à l’évaluation finale en passant par la réalisation concrète des différentes actions. En combinant leurs moyens respectifs (humains, logistiques et financiers), les deux associations proposent donc le développement inédit d’un projet d’Université Populaire à destination d’un pays victime d’une guerre civile dévastatrice, et dont il faut dès aujourd’hui penser la reconstruction, tant matérielle qu’immatérielle (thématique générique de l’association Ila Souria).

 

Programme de la journée

Présentations croisées (ou dites interviews mutuelles).

Présenter l’autre factuellement, symboliquement, …

 Travail en petits groupes sur la dimension utopique des projets (désir et réalisation).

‘’La géographie de l’animation’’ : à partir d’un projet fiction, ou réel, apporté par les participants chaque groupe travaille sur 3 ou 4 entrées clés. Par exemple : les acteurs, l’intention, l’espace/temps, etc. Chaque groupe est invité à prévoir un mode de présentation de son projet (visuel, oral, scénique, etc.). L’ensemble des restitutions donnera une vision globale et concrète des différents aspects d’un projet mené sur un terrain.

Suite des restitutions et chambre d’échos (débriefing).

Débat mouvant (en guise de transition énergisante).

Débat/jeu de rôles : il s’agit de faire émerger collectivement des règles de débats.

Retours des participants.

Dans l’optique d’une formation plus longue à l’automne 2015, les participants sont invités à exprimer leurs attentes en terme de formation.

 

Télécharger les documents suivants

Brochure du Café citoyen 2 associé à cette formation (PDF – 2 Mo)
Programme complet de la journée (PDF – 156 Ko)
Document annexe : Penser et structurer son action dans la complexité, Crefad Lyon (301 Ko)
Compte-rendu de cette formation (PDF 1,1 Mo)

 


 

Formation EP 2