#8 – Projet de la Maison de Palmyre
Paris, 16 septembre 2016

 

Soirée présentée et encadrée par Mohamad Taha, archéologue et co-animée par Rafif Rifai, artiste plasticienne, pédagogue ; tous deux signataires de l’Université Populaire Syrienne

 

Projet de la Maison de Palmyre

C’est le dessein d’une association (Maison de Palmyre) qui a pour but d’encadrer la société civile de cette cité millénaire, pour la faire évoluer et la former et ainsi la rendre capable de la reconstruire à tous les niveaux. Cette reconstruction ne visant pas seulement (que) le matériel, mais bien tous les aspects vitaux de cette cité et de son environnement. Le plus important étant la reconstruction de l’humain et plus particulièrement la génération des enfants, qui demeure aujourd’hui la grande perdante dans ce contexte actuel.
Ce projet était au départ le rêve d’un groupe de jeunes enfants de la ville, projet maintenant porté et mené par les volontés et énergies de ses habitants ainsi que celles d’amis ou d’individus ayant aimé cette ville pour ses monuments historiques et aussi pour ses habitants.
Aujourd’hui – après la destruction de la ville et le déplacement massif de ses habitants, et les conséquences attendues de la ruine et de cette dispersion, qui ont atteint l’individu Tadmorien, à tel point que son identité est vraiment menacée de disparition – nous pensons que la ville a besoin plus que jamais du retour de ce rêve et qu’il est urgent de le transformer en une réalité imminente.

Programme de la soirée
– Introduction avec une présentation de la ville de Palmyre : cartographie, images du quotidien, les palmyriens, …
– Présentation du projet de la Maison de Palmyre : historique, membres, partenaires, projets, objectif, …
– Tours de tables.
– Conclusions.

 


 

Télécharger les documents suivants

Flyer (PDF – Mo)

Conducteur (PDF – Mo)

 


 

Café citoyen 8